This project has received € 12m of funding from Horizon 2020 program for research and innovation of the European Union under the grant agreement No 654465.

Contexte et défi

Le ciment, un des produits les plus utilisés sur terre, joue un rôle capital pour répondre au besoin de la société en logements et infrastructures.

La chaux s’utilise dans toute une série d’applications, notamment en métallurgie et en sidérurgie, dans l’industrie chimique, en papeterie et dans le secteur pharmaceutique.

Ces deux secteurs totalisent plus de 388 000 emplois directs en Europe.

Parallèlement, ces deux secteurs ont des émissions relativement élevées de dioxyde de carbone (CO2). Quelque 60 pour cent des émissions de CO2 sont attribuables directement et inévitablement à la transformation des matières premières et non à la combustion de combustibles fossiles.

En vue d’atteindre les objectifs de l’UE en matière de réduction des émissions pour 2050, le captage et le stockage/l’utilisation de carbone (CSC et CUC) devront être appliqués dans la majorité des cimenteries européennes. LEILAC occupe une position unique pour aider l’Europe à atteindre ces objectifs en temps opportun, de manière effective et efficace.