Changement climatique

La volonté de répondre à la menace indiscutable du changement climatique ne cesse de croître dans le monde entier. L’Accord de Paris de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) vise à limiter la hausse de la température mondiale moyenne à 2 °C au-dessus des niveaux préindustriels et à poursuivre les efforts pour limiter la hausse de température à 1,5 °C au-dessus des niveaux préindustriels, reconnaissant que cela réduirait considérablement les risques et les impacts du changement climatique.

Pour ce faire, il faut des changements fondamentaux pour réduire les émissions de CO2 dues aux processus industriels et à la production d’énergie.

La demande de ciment et de chaux continuera d’augmenter, soutenue par la croissance à long terme de l’économie mondiale et le développement de nombreux marchés dans le monde.

Le ciment est déjà l’un des matériaux (de construction) les plus utilisés de la planète et joue un rôle essentiel pour répondre au besoin de la société en logements et infrastructures. Il représente actuellement entre 5 et 7 % des émissions anthropogéniques, ce qui en fait la plus grande source industrielle unique d’émissions de CO2. La chaux s’utilise dans toute une série d’applications, notamment en métallurgie et en sidérurgie, dans l’industrie chimique, en papeterie et dans le secteur pharmaceutique.

 

Les secteurs du ciment et de la chaux représentent plus de 388 000 emplois directs en Europe, faisant ainsi une contribution économique importante à la région. Il est donc important de trouver des solutions technologiques appropriées pour atténuer les émissions provenant de leurs procédés industriels. Cela aidera aussi l’UE à atteindre ses objectifs de réduction de 80 % des émissions de carbone pour 2050.

Depuis 1990, les plus grandes cimenteries multinationales ont réduit de 20 à 25 % les émissions de CO2 de leurs activités mondiales, en améliorant l’efficacité énergétique et en utilisant des matières premières et des combustibles dérivés de déchets, ainsi qu’en remplaçant le clinker très énergivore par d’autres composants dans le ciment ou le béton. Néanmoins, la poursuite du déploiement de ces mesures ne suffira pas pour atteindre les objectifs ambitieux que l’industrie s’est fixés – et qui nécessitent des solutions de captage et stockage/utilisation de carbone.

  • White LinkedIn Icon
  • White Twitter Icon
  • White YouTube Icon

This project has received € 12m of funding from Horizon 2020 program for research and innovation of the European Union under the grant agreement No 654465.